Lancement de la phase II du projet « Jeunes, Marginalités et Violences au Maroc. »

 

Dans le cadre du projet « Jeunes, Marginalités et Violences au Maroc, » le Président du RSSI, Dr. Nizar Messari et Mme. Martina Sabra, Directrice par intérim du Bureau Heinrich Böll Stiftung Afrique du Nord Maroc ont signé l’accord de coopération pour la deuxième phase du projet. La fondation Heinrich Böll a accordé RSSI un financement pour lancer l’enquête nationale auprès des jeunes dans six régions du pays.

kickoff meetingLa première réunion du groupe de travail sur le projet « Jeunes, Marginalités et Violences au Maroc » s’est tenue à l’Université Al Akhawayne à Ifrane le 8 mars 2016. Cette réunion a eu pour objectif le transfert méthodologique et théorique aux nouveaux chercheurs associés au RSSI et de discuter du bilan de la phase I du projet et les activités de la phase II. L’équipe de RSSI a en effet déjà mené la phase I du projet dont les résultats préliminaires ont été présentés lors de la conférence-débat à Rabat.

Les membres de l’équipe ont exposé les objectifs de l’enquête nationale, ses spécificités dans la collecte de données et en principe méthodologiques. Le document de travail de base est celui de la première phase du projet. Le descriptif du protocole a été repris et les questions de recherche, les principes méthodologiques, le recueil des données, leur analyse et leurs interprétations ont été rediscutés. Les données seront recueillies à travers trois types d’instruments : focus group, questionnaires, et entretiens.

Le projet de recherche doit se poursuivre entre Mars et Août 2016 avec une interprétation des données qui donnera lieu à des articles scientifiques, des interventions dans des colloques, et des recommandations aux décideurs.

IMG_0535