Première table-ronde « Jeunes et violences au Maroc: réalités et enjeux »

fullsizeoutput_5b5Le 06 Juillet 2017,Le Rabat Social Studies Institute (RSSI), en partenariat avec la fondation Heinrich-Böll, a organisé une table ronde pour présenter un policy brief sur : « Jeunes et violences au Maroc : réalités et enjeux » et ce le 6 juillet 2017. Des parlementaires de différents groupes et tendances politiques ainsi que des représentants de la société civile ont été conviés à cette rencontre. Les conclusions et recommandations présentées sont basées sur les résultats d’une étude empirique menée par un groupe de chercheurs pluridisciplinaires en 2015 et 2016 sur la problématique des jeunes, de la marginalité et de la violence au Maroc. Le policy brief a mis en exergue les représentations, les sens et les vécus de la violence tels que exprimés par les jeunes.

Cette rencontre entre chercheurs du RSSI, parlementaires et représentants de la société civile avaient pour objectifs de :

• Vulgariser les résultats de l’étude sur « Jeunes et violences au Maroc » et échanger autour des recommandations du RSSI.
• Faire entendre la voix des jeunes auprès des parlementaires.
• Permettre aux parlementaires d’élaborer des législations basées sur des résultats de recherches empiriques.
• Sensibiliser l’opinion publique et établir des liens avec les représentants des ONG de jeunes.

Descriptif de la phase III du projet « Jeunes, Marginalité et Violence au Maroc »

Le projet de recherche sur « Jeunes, marginalités et violences au Maroc », dans sa troisième phase, a pour objectif de vulgariser les résultats de l’étude qualitative nationale menée pendant l’année 2016 et de sensibiliser l’opinion publique, la société civile et les décideurs par rapport à cette problématique.

Pour atteindre cet objectif, nous avons rédiger un policy brief. Deux rencontres ont été organisées aussi bien avec les décideurs qu’avec les associations de jeunes et les parlementaires afin d’échanger autour des recommandations.

Les objectifs généraux et spécifiques de la troisième phase :

1. Rédiger un policy brief sur la base des résultats de l’enquête qualitative nationale sur « jeunes, marginalités et violences au Maroc ».

2. Vulgariser les recommandations auprès des décideurs, l’opinion publique et la société civile.

3. Organiser une rencontre avec les décideurs pour échanger autour des recommandations.

4. Organiser une rencontre avec des associations de jeunes et parlementaires pour échanger autour des recommandations

Descriptif de la cible :

1. Les jeunes de manière générale.

2. Les décideurs qui influent les politiques publiques de jeunesse. Une rencontre sera organisée avec les décideurs/responsables dans les départements ministériels de l’éducation nationale, le ministère de la jeunesse et du sport, le ministère de l’intérieur, ministère de la famille et de la solidarité, ministère de la culture, ministère de l’enseignement supérieur etc…).

3. Les parlementaires et les associations de jeunes. Une rencontre sera organisée avec quelques parlementaires et associations de jeunes.

Appel à candidature : Lancement de la phase II du projet Migration : intégration, identité et mobilité

Les dynamiques migratoires transnationales ne cessent de se développer et se diversifier au Maroc depuis plus d’un siècle. En effet, dès les alentours de la première guerre mondiale, le Maroc a connu d’importantes migrations entrantes et sortantes. Celles-ci ont concerné au départ l’espace transnational franco-marocain avant de toucher d’autres contrées de l’Europe comme le Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne puis l’Italie et l’Espagne, pour s’ouvrir enfin sur l’Afrique subsaharienne et le Moyen Orient.

Les dynamiques migratoires actuelles impliquent nécessairement un processus de réintégration et de recomposition de l’ensemble de la société, dans une perspective d’un nouveau cadre du vivre ensemble.

Ce programme de recherche initié et appuyé par la Fondation Heinrich Böll et mis en œuvre par l’Institut des Etudes Sociales de Rabat (RSSI) en partenariat avec la Faculté de lettres et des Sciences Humaines de l’Université Moulay Ismail, cible justement ce mouvement global que la migration amorce au Maroc. Il a comme objectif de promouvoir les connaissances sur la migration et ses implications sociales au Maroc.

Le programme s’adresse à tous les chercheurs résidant au Maroc. L’objectif est de soutenir des recherches empiriques, basées sur une approche de Droits Humains, au sujet des migrants et des réfugiés au Maroc. Le projet prévoit, en parallèle à la recherche, des activités de dissémination des résultats à partir d’événements culturels et artistiques. Les acteurs opérant avec les migrants et les réfugiés seront associés à l’occasion des rencontres et des ateliers de dissémination.

Appel à projet migration phase II 2017

 

 

Conférence – Présentation des résultats de l’enquête qualitative nationale sur : « Jeunes, marginalités et violences au Maroc »

Le Rabat Social Studies Institute

En partenariat avec la Heinrich Böll Stiftung

Présente les résultats d’une enquête qualitative nationale sur « Jeunes, Marginalités et Violences au Maroc »

Le Jeudi 24 Novembre, 2016

à  l’ISIC, avenue Allal al Fassi,  Madinat Al Irfane, Rabat

Programme conférence-débat du 24 novembre 2016

Chères et chers collègues et ami-e-s, Le Rabat Social Studies Institute (RSSI) a l’honneur de vous inviter à sa conférence-débat sur la thématique: “Jeunes, marginalités et violences au Maroc: résultats d’une enquête qualitative nationale”. La conférence aura lieu le jeudi 24 novembre 2016 à partir de 16h30, à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication, avenue Allal Al fassi, Madinat al-Irfane, Rabat. Cette rencontre a pour objectifs d’approfondir la réflexion sur les problématiques de l’exclusion et de la violence chez les jeunes au Maroc. Il s’agira de présenter les résultats d’une enquête qualitative nationale conduite auprès des jeunes. La conférence nous permettra également d’échanger avec les chercheurs, les jeunes et les décideurs nationaux et internationaux sur les perspectives d’inclusion des jeunesses. Nous serons honorés de votre présence et nous vous prions de bien vouloir nous confirmer votre présence à cette rencontre avant le 21 novembre 2016 par retour d’email à Melle Imane Errahla: imanerssi@gmail.com.

Cordialement, Dr. Saloua Zerhouni Présidente, RSSI

Projet : « Migration : Intégration, Identité et Mobilité »

 

 

 

image programme

Dans le cadre du projet : « Migration : Intégration, Identité et Mobilité » et en collaboration avec Politics and International Studies Research Unit at the Social Science Research Institute, à l’université Al Akhawayne, à Ifrane, plusieurs sujets seront discutés pendant les deux journées du 8 et 9 septembre 2016 . Il y aura notamment:

  • « MIGRATION et EDUCATION », « L’accès à l’école des enfants des réfugiés Syriens – l’exemple de l’agglomération de Rabat ». UIR, Rabat.
  • « Des vécus, des stratégies de survie et des aspirations des personnes ayant une orientation sexuelle, identité et expression de genre non normatives, migrantes, demandeuses d’asile ou réfugiées au Maroc ». FLSH, AIN CHOCK, Casablanca.
  • « Femme subsaharienne active au « souk namoudaji » de l’ancienne médina de Casablanca », FLSH, Beni Mellal.
  • « L’intégration sociale des immigrés subsahariens à Fès ». FLSH, Beni Mellal.

Programme de l’atelier du 8 et 9 septembre 2016, AUI, Ifrane Télécharger le Programme de l’atelier du 8 et 9 septembre 2016, AUI, Ifrane

Read more

Workshop sur « Capacity Building on Socieconomic Challenges and Opportunities: What does the Future Hold for Morocco and Tunisia?”

jpeg

Devant l’importance des défis socio-économiques pour le développement du Maroc et de la Tunisie et des événements ayant caractérisé les deux pays d’Afrique du Nord ces dernières années, Le Rabat Social Studies Institute (RSSI) a le plaisir de coopérer avec le forum Europe-Moyen-Orient (EUMEF) dans l’organisation d’un workshop intitulé « Capacity Building on Socieconomic Challenges and Opportunities: What does the Future Hold for Morocco and Tunisia?” qui se déroulera du 20 au 23 novembre 2016 à Rabat, au Maroc. Ce workshop est organisé en étroite coopération avec la fondation Robert Bosch, les Missions Allemandes en France (German Federal Foreign Office), l’Institut pour les relations internationales (ifa) et la fondation Heinrich Böll.

Le forum Europe-Moyen Orient (EUMEF) est un dialogue et une plateforme d’apprentissage dans le programme Europe – Moyen-Orient du Conseil Allemand des Relations Internationales (DGAP). 

Application Form_EUMEF Workshop Rabat 2016

Call for Application EUMEF Workshop Rabat 2016 Application Form_EUMEF Workshop Rabat 2016

International Social Agents and Norm Diffusion: the Case of LGBTQ Rights in Morocco, Merouan Mekouar.

capBy Merouan Mekouar, York University

*This memo was prepared for the workshop, “Transnational Diffusion and Cooperation in the Middle East and North Africa,” held June 8–9, 2016 in Hamburg, Germany On June 2nd 2015, two French members of the feminist collective Femen organized a gay kiss-in front of a mosque located in Morocco’s capital city, Rabat. After inviting a group of local journalists, the two women removed their shirts and showed their naked torsos on which pro-gay slogans were written. For one of the two activists, the purpose of the “shock-action” was to spark a conversation on LGBTQ rights in the country by creating an “iconographic platform that would speak to people both within and outside Morocco (E., personal interview, May 3, 2016).”

Workshop sur les « Méthodes d’analyse des données »

La réunion de travail sur les “ Les Méthodes d’Analyse Qualitative”  a été tenue le 28 mai 2016 à la fondation Heinrich Boell Stiftung, à Rabat. Les chercheurs ont discuté de l’état d’avancement sur les six régions de l’Enquête Nationale : l’Oriental, Fès Meknès, Tanger Tétouan,  Marrakech Safi, Béni Mellal Khénifra, Souss Massa

Les chercheurs prévoient d’écrire un journal de leur enquête. Cette réunion a eu pour objectif principal la discussion sur le codage des données. Bousbaa a proposé d’envoyer aux chercheurs un modèle à suivre pour harmoniser le codage. Zerhouni a envoyé aux chercheurs des consignes pour les transcriptions.

Projet sur « Migration: Intégration, Identité et Mobilité »

 

rssi

Les dynamiques migratoires transnationales ne cessent de se développer au Maroc depuis plus d’un siècle. En 2012, le gouvernement a qualifié le Maroc pour la première fois comme un pays d’immigration et non seulement un pays d’émigration ou de transit. En 2013, un accord de partenariat entre le Maroc et l’UE a été conclu et une stratégie nationale des politiques d’intégration et d’asile, a été adoptée.

Dans ce contexte un programme de recherche a été initié par la Fondation Heinrich Böll, en partenariat avec la Faculté de lettres et des Sciences Humaines de l’Université Moulay Ismail et le Rabat Social Studies Insitute (RSSI). Ce programme a pour objectif de promouvoir les connaissances sur la migration et ses implications sociales au Maroc.

Il s’adresse à tous les chercheurs résidant au Maroc et à l’étranger. L’objectif est de soutenir des recherches empiriques, basées sur une approche de Droits Humains, au sujet des migrants et des réfugiés au Maroc. Le projet prévoit, en parallèle à la recherche, des activités de dissémination des résultats à partir d’événements culturels et artistiques. Les acteurs opérant avec les migrants et les réfugiés seront associés à l’occasion des rencontres et des ateliers de dissémination.

 

Appel à projet_Migration

Atelier sur l’enquête qualitative nationale: Approches et mise en oeuvre

Dans le cadre de la phase II du projet « Jeunes, Marginalités et Violences au Maroc, » les chercheurs du RSSI se sont réunis le 27 avril 2016 à à la fondation Henirich Böll à Rabat pour discuter de l’état d’avancement des préparations de l’Enquête Nationale.

 Les chercheurs ont abordé:

  • Les outils méthodologiques
  • l’état d’avancement au niveau des régions suivantes: Souss-Massa, l’Oriental, Fés-Méknes, Béni Mellal-Khénifra, Marrakech-Safi, et Tanger-Tétouan.
  • Les questions logistiques pour la réalisation de l’Enquête

 IMG_0558

Les chercheurs ont expliqué et analysé la marginalité des jeunes dans des quartiers de la zone rurale au niveau des différentes régions.  Il ont conclu que la tenue de l’un des trois focus group devrait être faite dans un milieu rural de chaque région.

Les données seront recueillies à travers trois types d’instruments : focus group, questionnaires, et entretiens. La méthode d’analyse de ces données fera l’objet de discussion approfondie lors d’un prochain atelier.

IMG_0554

La Secrataire-Génerale, Dr. Saloua Zerhouni a aussi tenu à souhaiter la bienvenue à la nouvelle coordinatrice à la fondation, Siham Bojji.